Quand je pense qu'il dépérissait dans une cave, entre des cartons  et des décombres...
Consternée, je fis ma demande d'épousailles, à l'insouciante détentrice.
Elle me le céda, clairement soulagée de savoir qu'il allait être bichonné dans sa nouvelle famille.

1

Mille mercis Marie-Pascale...